To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

portraits des frivoles

 
Headshot Emmanuelle 2021.JPG

Crédit photo : Dereck Bassa

Emmanuelle Gingras

Co-directrice et illustratrice

Emmanuelle est diplômée du Centre d’excellence artistique de l’Ontario (CEAO) en théâtre et en création littéraire. Elle y conclut son parcours en gagnant les bourses Théâtre Action ainsi que du CEAO (troisième place et prix du public). Présentement, elle étudie à l’Université d’Ottawa en théâtre avec une mineure en lettres françaises. On l’a vue en 2020 dans Un conte de l’apocalypse, une production du Théâtre de la Vieille 17 et du Théâtre français du CNA mise en scène par André Perrier et présentée à La Nouvelle-Scène Gilles-Desjardins. Elle s’intéresse au jeu, mais aussi à la mise en scène et à l’écriture : en 2018, elle remporte un concours avec le journal LIAISON pour sa critique « MILF ; aigre revendication de la beauté maternelle ». Ensuite, en 2019, son texte Tortue, orgasmes et fin du monde remporte le prix de la meilleure production du Festival Youth Infringement. 

 
Headshot_Clémence_(1).jpeg

Crédit photo : Annie Éthier

Clémence

Roy-Darisse

Co-directrice

Clémence est une artiste de la relève amoureuse des mots. D’abord formée pour les jouer, (École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, Danielle Fichaud, Baccalauréat en théâtre à l’Université d’Ottawa) elle prend part à plusieurs productions Testament (Vickie Gendreau), Antioche (Sarah Berthiaume), puis aborde la mise en scène avant de se découvrir une passion pour la création d’œuvres originales. Elle écrit d’abord du slam puis des pièces de théâtre (Overbrook the musical; Racines; Profil). Clémence travaille sur une thèse portant sur le théâtre écologique et offre des formations en interprétation et écriture dramatique. Éco-concernée, elle intègre sa passion pour l’environnement et la justice sociale dans le fond et la forme de ses œuvres.

 
Headshot_Amélie.jpeg

Amélie Trottier

Responsable des communications

Fière franco-ontarienne, Amélie s’est toujours impliquée au sein de la communauté francophone. Les arts la fascinent depuis sa tendre enfance et c'est à l'âge de 9 ans qu'elle publie son premier livre (Alie et l’aventure secrète). Depuis, elle enchaîne les projets artistiques et continue d’ajouter des cordes à son arc de communicatrice. Que ce soit par son implication au sein de la troupe du Théâtre Tremplin en tant que membre du conseil d'administration et relationniste, ou encore à la radio d'Unique FM en tant qu'animatrice et chroniqueuse, pour elle, tout est dans tout. Étudiante au Baccalauréat en pratique théâtrale en jeu de l'Université d'Ottawa, Amélie redécouvre tranquillement sa passion pour les mots et souhaite continuer à peaufiner son art pour le reste de sa vie!

Crédit photo : Nicolas Vicente

 

Noémie

Tremblay-Calderon

Noémie est une rêveuse dont la plume part en dédale. Elle travaille à l’écriture de son premier projet de récit dont la parution est prévue pour 2023, mentorée par l’auteure Catherine Voyer-Léger. Polyglotte, elle est fascinée par les langues, les mots et la communication humaine. Poète et artiste multidisciplinaire, elle a participé à de nombreux projets artistiques dont Nos ébranlements avec le théâtre jeunesse du CNA, Une procession de la danseuse Nacera Belaza et Un vrai selfie, une série docu-réalité sur la santé mentale avec la compagnie Trio Orange. Elle laisse aller sa créativité et aborde notamment le sujet de la santé mentale sur son instagram au contenu fictionnel @unepetitemutine. Cherchant à faire une différence socialement, elle a travaillé pour le journal francophone de l’Université d’Ottawa, La Rotonde. 

Headshot Noémie (1).jpeg

Crédit photo : Trio Orange

 

Gabriel Toupin

Gabriel possède un DEC en théâtre, profil interprétation, du cégep Édouard-Montpetit. Il a été acteur dans la troupe Le citron bleu, sous la direction de Jean-Marc Dalphond (Le Dindon de Georges Feydeau et Stuff happens de David Hare) et a mis en scène Gibier de potence de Georges Feydeau pour le compte d’une troupe amateur. Plus récemment, on a pu le voir dans Propane, écrite et mise en scène par Philippe Néron pour la troupe Jankijou, ainsi que dans les productions Love and information de Caryl Churchill et Une nuit arabe de Roland Schimmelpfennig (Université d'Ottawa). Il est actuellement étudiant au Baccalauréat en pratique théâtrale en jeu à l'Université d'Ottawa.

Crédit photo : Simon Legault-Lapalme

Headshot Gabriel.jpeg
 

Marguerite Friend

Marguerite est une future diplômée de l’Université d’Ottawa (U d’O) où elle y a étudié principalement le théâtre et la philosophie. Depuis son secondaire, avec le Centre d’excellence artistique de l’Ontario, elle explore et en apprend davantage sur le théâtre et les artistes qu’elle côtoie. Marguerite s’est impliquée au Département de théâtre de l’U d’O dans des cours de création théâtrale (jeu, mise en scène, écriture) et dans quelques productions (Molière impromptu, Antioche, Sous le chapiteau, Yukonstyle). Sa passion pour la philosophie contribue à enrichir ses questionnements et ses projets artistiques. Elle travaille aussi pour le journal étudiant de l’U d’O La Rotonde où elle se conscientise sur l’actualité bouillonnante de sa génération. L’intimité et les relations au théâtre sont les angles qui nourrissent sa démarche et ses choix artistiques en jeu, en écriture et en mise en scène.

Crédit photo : Simon Bélanger

Headshot Marguerite.jpeg
 
Headshot Virgine (1).jpeg

Virginie Charland

Virginie est diplômée du Département de théâtre de l’Université d’Ottawa depuis avril 2020. Dès son arrivée à l’Université, Virginie s’implique grandement au sein du Département : elle obtient la bourse Patrick-Leroux du Théâtre Catapulte en 2018 et la bourse Thespis de l’Université d’Ottawa en 2020, pour souligner son implication. Virginie a fait son entrée dans le milieu professionnel avec la mise en lecture Tapage et autres bruits sourds (2018), un texte des Poids plumes présenté dans le cadre de la Journée mondiale du théâtre au Centre National des Arts. Passionnée du jeu, elle se découvre également de plus en plus un amour pour l’écriture. 

Crédit photo : Ric Frazier

 
Headshot Anne 2021_edited.jpg

Anne Hamels

Originaire de la Belgique, Anne a décidé de prendre racine au Canada où elle étudie le jeu à l’Université d’Ottawa. Passionnée par le mouvement et les mots, elle crée de manière sensible et avec une écoute profonde pour l'humanité qui l’entoure. Anne tente d’élucider le mystère du monde par l’art, que ce soit en interprétant, en faisant de la mise en scène ou en écrivant. Dans son écriture, elle aime mêler les sensations physiques aux mouvements de la nature. Elle s’engage avec ferveur dans les combats de justice sociale et souhaite créer un espace artistique auquel tous ont accès. Une certaine démocratisation de l’art.

Crédit photo : Emma Kirke

 
image-blanche-800x548px.jpg
image-blanche-800x548px.jpg

Aryane Roberge

Aryane est une artiste des relèves franco-ontarienne et québécoise, diplômée en théâtre de l’Université d’Ottawa. Ayant d’abord évolué devant l’écran, elle se trouve rapidement une passion pour les arts de la scène. Au secondaire, elle étudie à l’École de comédie musicale et de chant l’Artishow. On la voit ensuite, entre autres, dans la coproduction du Théâtre de la Vieille 17 et du Théâtre français du CNA, Un conte de l'apocalypse, ainsi que dans la production inaugurale du LabO d’Ottawa, By-Product.D-Rivé. Elle a effectué un stage en mise en scène chez Créations In Vivo pour Vaches, the musical et est comédienne et assistante à la mise en scène pour Théâtre Mauve Sapin.

Crédit photo : Annie Éthier